Victime d’un malaise, un homme a été emmené à l’hôpital après avoir découvert un bébé mort dans le coffre de la Citroën C3

Victime d’un malaise, un homme a été emmené à l’hôpital après avoir découvert un bébé mort dans le coffre de la Citroën C3
Isopix

Vers 0 h 30, dans la nuit de mercredi à jeudi, les pompiers des casernes de Thumeries et Seclin sont intervenus pour prendre en charge un homme qui venait de faire un malaise. Les gendarmes étaient déjà sur place, prévenus par cet homme qui venait de découvrir le corps d’un nourrisson âgé d’un mois dans le coffre de sa Citroën C3. La voiture était garée devant son domicile.

Le cadavre du nourrisson était en état de putréfaction. C’est d’ailleurs l’odeur émanant du coffre qui a alerté le trentenaire.

La femme de cet homme a été placée en garde à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Thumeries. Elle était encore entendue en fin de journée. Selon la Voix du Nord, le couple est âgé d’une trentaine d’années et n’avait pas d’enfant. Le mari assure ne pas avoir remarqué que sa femme était enceinte.

L’enquête va devoir déterminer, grâce à des tests ADN, s’il s’agit bien du père et de la mère du nourrisson, s’il est né à terme, viable ou non, quand, dans quelles conditions et si sa mère a fait un éventuel déni de grossesse.

L’autopsie a été pratiquée, ce jeudi, par l’institut médical de Lille pour déterminer l’âge exact du bébé et les circonstances de la mort. Le parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire criminelle, confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Douai, de laquelle dépend la brigade de Thumeries.

Dans la commune, c’est la stupeur. Personne ne s’est rendu compte du drame qui se nouait.