La Hongrie ne participera plus au concours Eurovision de la chanson, jugé «trop gay»

La Hongrie ne participera plus au concours Eurovision de la chanson, jugé «trop gay»

C’est aux Pays-Bas que le concours Eurovision sera organisé au printemps 2020. On apprend que la MTVA, la chaîne qui diffuse chaque année la compétition musicale, ne la diffusera plus. La Hongrie ne présentera plus de candidat.

Interrogée par le journal britannique le Guardian, la MTVA dément les accusations d’homophobie. « Plutôt que de participer au concours de l’Eurovision en 2020, nous soutiendrons directement des productions de qualité créées par des talents hongrois de la pop », dit-on. Mais des sources internes à la chaîne confirment que la compétition est jugée « trop gay ». Les mêmes sources expliquent au Guardian que les traitements médiatiques positifs de l’actualité et des personnes LGBT ne sont pas encouragés.

Et si officiellement, on se garde de tout commentaire homophobe, cela n’a pas empêché un commentateur habitué des plateaux de télévision et proche du pouvoir de se féliciter que son pays ne prenne plus part à cette « flottille homosexuelle ».

Le député européen Guy Verhofstadt a été parmi les premiers à réagir. « D’abord il y a eu des zones ‘sans gay’ en Pologne, maintenant la Hongrie se retire de l’Eurovision parce que c’est ‘trop gay’. Même Poutine se retient plus quand il s’agit de son homophobie. C’est une attaque à notre mode de vie européen et ça doit s’arrêter », a-t-il écrit sur Twitter.

Notre sélection vidéo