Standard: les joueurs liégeois ne voulaient retenir que la victoire

Standard: les joueurs liégeois ne voulaient retenir que la victoire
Photo News

Cardiaques s’abstenir ! Le Standard a pris, ces dernières semaines, l’habitude de jouer avec les nerfs mais aussi le cœur de ses supporters. «  On a eu de la chance », résume Collins Fai. «  Parce que le Cercle a eu des occasions et qu’on a perdu trop de duels, sans doute en raison de la fatigue ramenée de Guimaraes.Mais avec le Standard, il ne faut jamais perdre espoir… »

Le Standard l’a aussi montré clairement, ses maux actuels ne sont pas encore derrière lui. Comment ses joueurs, à l’image d’Obbi Oulare, n’ont-ils pu plier ce match dès la fin de la première mi-temps, tout comme ils auraient dû le faire une semaine plus tôt à Eupen ? «  La manière n’y était pas mais la victoire est au bout du chemin », assène Arnaud Bodart. «  C’est le plus important, même si on aurait pu faire l’économie de cette fin de match stressante si on avait converti, avant le repos, nos possibilités. Mais c’est le cas depuis plusieurs semaines déjà. »

Cela dit, le Cercle, toujours lanterne rouge, a montré de sérieux atouts, s’exposant à 1-1 aux contres liégeois tant ses joueurs souhaitaient repartir avec les trois points. «  C’était une très belle équipe, qui a développé un jeu de qualité… »

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo