Nouvelle action syndicale sur le site louvaniste d’AB InBev ce lundi

Nouvelle action syndicale sur le site louvaniste d’AB InBev ce lundi
Isopix

Les syndicats entendent poursuivre cette action de blocage jusqu’à mardi 13h00 lorsque doivent reprendre les négociations avec la direction autour de la convention collective de travail. Une action similaire devrait être menée lundi en fin de journée à la brasserie de Jupille.

Les relations sont quelque peu tendues entre syndicats et direction au sein de la filiale belge depuis quelques semaines. Les syndicats demandent une extension des garanties de sécurité d’emploi et de revenus en cas de licenciement pour des raisons économiques. Les deux parties n’étaient pas parvenues à s’entendre vendredi dernier après une journée de négociations. Celles-ci ont repris lundi, visiblement sans satisfaire les travailleurs.

La direction déplore l’action de lundi et regrette que les négociations sociales n’aient pas encore abouti à un accord. «Des progrès ont été réalisés, mais aujourd’hui les syndicats ont quitté la table de négociations, avant que toutes les nouvelles propositions avancées n’aient été discutées à cette table», a-t-elle précisé dans un communiqué.

A propos de la «garantie individuelle de sécurité d’emploi», la direction précise qu’un arrangement spécifique est entré en vigueur chez AB InBev en 2011, offrant aux ouvriers le paiement de 3 ans de salaire au cas où la brasserie réduirait son effectif. Le groupe souhaite maintenir «cette clause de garantie exceptionnelle en Belgique qui s’ajoute aux indemnités légales requises», mais les syndicats veulent des garanties individuelles encore plus longues, constate la direction.

Les syndicats justifient également leur action de lundi par le fait que la direction a licencié plusieurs employés individuellement ces derniers mois.

Notre sélection vidéo