Réorganisation chez Lhoist: action de blocage à Hermalle en attendant une nouvelle concertation vendredi

Réorganisation chez Lhoist: action de blocage à Hermalle en attendant une nouvelle concertation vendredi
D.R.

« La direction propose 1.000 euros brut par année d’ancienneté pour les départs volontaires », a expliqué Frédéric Lucchetta, permanent FGTB.

« Pour les prépensions, rien n’est octroyé en plus que la convention existante et à ce stade aucun montant n’a été libéré pour la cellule de reconversion. Parallèlement, la direction veut aussi diminuer la représentativité des travailleurs au sein des organes de concertation à partir des prochaines élections sociales de mai 2020 », précise M. Luccheta.

« Pour les travailleurs, cette proposition n’en est pas une et est totalement irrecevable », a-t-il ajouté. « Ceux d’Hermalle ont donc décidé d’empêcher les sous-traitants d’accéder au site jusqu’à 12h00 mardi, avant que ne débute la Sainte-Barbe. Si la direction ne réagit pas vendredi, d’autres mouvements de contestation sont à prévoir sur les trois sites. Nous serons inflexibles. »

La prochaine réunion entre syndicats et direction est prévue vendredi à 09h00.

Le groupe Lhoist est notamment spécialisé dans la production et la vente de chaux. Le 12 septembre dernier, il avait annoncé son intention de supprimer 117 postes sur ses trois sites belges (Hermalle, Marche-les-Dames et Jemelle). Après concertation, 17 emplois ont pu être sauvés.

Notre sélection vidéo