Alisson Becker (Liverpool), premier lauréat du Trophée Lev Yachine, récompensant le meilleur gardien

afp
afp

Alisson Becker, le portier de Liverpool, a inscrit son nom sur la première ligne au palmarès du Trophée Yachine, récompensant le meilleur gardien de l’année et décerné pour la première fois. Lundi lors de la cérémonie du Ballon d’Or au théâtre du Châtelet à Paris, le Brésilien de 27 ans a été préféré à l’Allemand Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) et à son compatriote Ederson (Manchester City). Dans la foulée, Alisson Becker a terminé 7e du classement du Ballon d’Or.

Alisson Becker est arrivé chez les Reds à l’été 2018, reléguant directement Simon Mignolet sur le banc liverpuldien. Avec 21 clean sheet en Premier League et 6 en Ligue des Champions, il a grandement participé à l’exercice presque parfait de Liverpool la saison dernière. Champion d’Europe, le Brésilien a dû se contenter de la deuxième place du championnat, une petite longueur derrière Manchester City. Avec le Brésil, Becker a aussi remporté la Copa América cet été.

Après l’apparition du Ballon d’Or féminin en 2018, le magazine France Football, organisateur de la cérémonie, a introduit cette année le Trophée Yachine. Lauréat en 1963, le Russe Lev Yachine est le seul gardien à avoir reçu le Ballon d’Or, qui a généralement couronné des joueurs à vocation offensive.

Thibaut Courtois, 14e du Ballon d’Or en 2018, ne figurait pas dans la liste des dix nommés. Outre Becker, ter Stegen et Ederson, Manuel Neuer (All/Bayern), Andre Onana (Cam/Ajax), Wojciech Szczesny (Pol/Juventus), Jan Oblak (Sln/Atletico Madrid), Kepa Arrizabalaga (Esp/Chelsea), Samir Handanovic (Sln/Inter) et Hugo Lloris (Fra/Tottenham) étaient nommés. A noter que le prix est attribué par un jury de 180 journalistes (un par pays) selon les critères suivants (du plus important au moins important): performances individuelles et collectives, classe, et carrière..

Notre sélection vidéo