La Sonégienne Nathalie est devenue Nathéo en cinq ans: il nous raconte son incroyable transition! (Vidéo)

En cinq ans, la transition est totale.
En cinq ans, la transition est totale. - D.R.

Depuis toujours, vous refusiez votre corps de femme dans lequel vous êtes né.

En effet, je ne suis pas né dans le bon corps, et je le sais depuis l’âge de 5 ans. Je suis l’aîné d’une fratrie avec deux frères, mais je ne me suis jamais senti comme leur sœur. Déjà enfant, je me comportais comme un garçon manqué, je jouais toujours au foot et avec les jouets de mes frères. Mes poupées, c’étaient des Big Jim, pas des Barbie. Quand je me déguisais en super-héros, je choisissais toujours un héros masculin. À six ans, je demandais déjà à Saint-Nicolas comme cadeau de devenir un garçon. Le mal-être était omniprésent.

Et quelle fut la réaction de vos parents face à votre obstination à vouloir devenir un garçon ?

Ma grand-mère me comprenait, mais mes parents ne voyaient en moi résolument qu’une fille. Pas vraiment possible d’en parler dans les années 1970-80, encore moins d’aller voir un psychiatre. Alors pas question de parler d’homosexualité ou de transgenre. Pour eux, c’était une passade, cela aller s’arranger avec le temps. Pourtant, de mon côté, je continuais à m’habiller et à penser en garçon. Aujourd’hui, ils n’ont toujours pas vraiment accepté mon état et malheureusement, les ponts ont été coupés, avec ma famille en grande partie pour cette raison.

► Nathéo explique cette incroyable transition dans une vidéo.

► Son combat quotidien, ses lourdes opérations, le soutien de son épouse… Le Sonégien nous raconte sa vie sans langue de bois.

► Le quadragénaire a même fondé une ASBL pour soutenir les transgenres.

Notre sélection vidéo