Abonnez-vous pour 1€

Les restes de Johan van der Heyden, un Belge disparu au Pays-Bas, auraient pu être jetés depuis un pont

Les restes de Johan van der Heyden, un Belge disparu au Pays-Bas, auraient pu être jetés depuis un pont

Johan van der Heyden, un plombier belge de 56 ans, n’a plus été vu depuis le 2 juin alors qu’il quittait son domicile à Lint (province d’Anvers). Sa camionnette a été retrouvée vide à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Le véhicule a probablement transité par Steenbergen, une ville elle aussi située dans le Brabant septentrional.

La police envisage avec sérieux que le Belge s’est retrouvé à proximité d’un camp de caravanes, qu’il aurait été tué avec violence, le motif étant pécuniaire. Selon les présomptions de la police, le corps aurait été découpé en morceaux et brûlé. Les restes auraient ensuite été jetés à l’eau dans le canal de l’Escaut au Rhin depuis un pont à Steenbergen.

En dépit de sept interpellations de ressortissants néerlandais, il n’est pas encore fermement établi ce qui est arrivé à M. Van der Heyden. La justice des Pays-Bas a promis 15.000 euros pour toute information qui pourrait permettre d’élucider sa disparition.

Ce dossier a aussi été abordé dans l’émission «Faroek» sur la chaine belge néerlandophone VTM en présence des fils de la victime.

Notre sélection vidéo