Abonnez-vous pour 1€

Énorme changement pour la justice belge: vous pourrez bientôt être jugé... par des robots!

Sur base de la masse de jugements déjà rendus et encodés, le logiciel pourra sortir le jugement qui vous attend.
Sur base de la masse de jugements déjà rendus et encodés, le logiciel pourra sortir le jugement qui vous attend. - Montage Sudpresse

Le big data et l’encodage des données numériques permettent des développements insoupçonnés dans plein de secteurs, judiciaires y compris. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) en est convaincu et il s’en réjouit. Pour lui, l’Intelligence artificielle (IA) peut apporter vitesse et efficacité à la justice. Il l’a clairement exprimé dans son ouvrage «Court of the Future».

De son côté, l’Association syndicale des magistrats (ASM) s’inquiète de voir arriver une justice guidée par des algorithmes. « Qui va créer ces algorithmes et comment ? Va-t-on déléguer notre pouvoir de décision à des ingénieurs ? », s’interroge Marie Messiaen, juge et présidente de l’ASM.

► Marie Messiaen exprime ses craintes.

► Pour sa part, Koen Geens a redit son attachement à l’IA, mais avec des garde-fous.

Plusieurs pays utilisent déjà ce système... et il a été prouvé que les personnes de couleur étaient plus souvent pénalisées  !

Notre sélection vidéo