Abonnez-vous pour 1€

Frappé à la barre de fer par 2 «clients» et laissé pour mort, le taximan liégeois Jean-Paul a repris le travail: «Je voulais recommencer»

Frappé à la barre de fer par 2 «clients» et laissé pour mort, le taximan liégeois Jean-Paul a repris le travail: «Je voulais recommencer»

Le 27 juin dernier vers 4 h du matin, Jean-Paul, un taximan de 71 ans, avait pris en charge deux clients au niveau du boulevard de la Sauvenière. Mais en arrivant à destination, rue Sergent Merx (Rocourt), le vieil homme avait été roué de coups par ses « clients ». Ces derniers l’avaient abandonné presqu’agonisant sur la route, puis ils étaient partis avec son taxi et le peu d’argent qu’il contenait.

Le septuagénaire était « jours en danger » quand il a été admis à l’hôpital avec des traumatismes crâniens, des plaies ouvertes sur tout le corps, un décollement au niveau de la cuisse… Il est resté une semaine aux soins intensifs, puis six semaines en revalidation.

►C’est la femme de sa vie qui, confie-t-il, l’a aidé à reprendre connaissance

►►Jean-Paul parle pour la première fois : « J’ai demandé à quitter le centre de revalidation plus tôt, parce que je voulais recommencer à travailler »

Notre sélection vidéo