Abonnez-vous pour 1€

La Commission des Litiges d’appel confirme l’annulation du transfert du joueur du Standard Da Silva Moreira au Lierse

La Commission des Litiges d’appel confirme l’annulation du transfert du joueur du Standard Da Silva Moreira au Lierse
Photo News

Diego Da Silva Moreira, un talent de 15 ans qui évolue au Standard, a vu l’annulation de son transfert vers le Lierse Kempenzonen confirmée vendredi par la Commission des Litiges d’appel de l’Union belge de football (RBFA). Les «raisons urgentes» invoquées par le clan du joueur, qui n’est autre que le fils de l’ancien joueur du Standard Almani Da Silva Moreira, pour justifier son coup de force n’ont définitivement pas été retenues.

Moreira avait signé au Lierse

La Commission des Litiges d’appel n’a donc pas trouvé de raisons de changer le verdict déjà rendu fin octobre. «Le simple fait qu’un joueur veuille s’en aller ne suffit pas. Dans ce cas-ci, on ne comprend pas l’intérêt du joueur pour ce club, d’un niveau inférieur au sien et situé loin de chez lui», peut-on lire dans le jugement.

Diego Da Silva Moreira avait signé un contrat le liant au Lierse Kempenzonen (D1 amateurs) le 1er octobre. Mais le Standard avait fait opposition auprès de la Commission des Litiges trois jours plus tard.

Les «Rouches» contestaient, ou en tout cas se posaient des questions, au sujet de ces «raisons urgentes». S’agissant d’un mineur d’âge, l’Union belge se montre très pointilleuse.

Justification « trop vague »

Le joueur qui a la double nationalité belge et portugaise, avait déclaré ne pas se sentir bien au Standard, où la constante pression qui pèse sur lui l’indispose.

Trop vague, comme justification, selon la Commission des Litiges, qui s’est demandée pourquoi le Lierse Kempenzonen n’a pas tenté de conclure régulièrement ce transfert en temps opportun.

Le Lierse Kempenzonen avait promis au joueur qu’il s’entraînerait quatre fois par semaine avec les espoirs, et jouerait un match le week-end. Mais les parents ne voulant pas déménager, cela impliquerait plus de mille kilomètres de déplacement par semaine. Mauvais pour le développement intellectuel et l’intérêt sportif du mineur», a précisé la Commission des Litiges dans les attendus de son verdict.

Le Standard a en outre porté à la connaissance de la Commission que le père du joueur était en relation épistolaire avec Benfica en vue d’un transfert au Portugal. La Commission souligne qu’il n’entre pas dans ses attributions de le vérifier, mais qu’il y a en revanche visiblement des raisons objectives de prendre cet argument en considération.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo