Le conducteur d’une Tesla passe en pilote automatique pour calmer son chien, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.... et la police s’en souviendra

Le conducteur d’une Tesla passe en pilote automatique pour calmer son chien, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.... et la police s’en souviendra
Police

Ce n’est malheureusement pas la première fois que nous relayons un tel type d’accident. À Norwalk, dans le Connecticut aux États-Unis, un conducteur a profité du mode « autopilot » de sa voiture, une Tesla Model 3. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu dans le chef de la voiture nouvelle génération…

L’auto a en effet percuté de plein fouet une voiture de police stationnée près d’un véhicule en panne, comme le relate Electrek. Deux agents étaient sur place, ainsi qu’une dépanneuse. Fort heureusement, l’accident, qui est survenu ce samedi 7 décembre, n’a fait aucun blessé.

« Le conducteur de la Tesla a déclaré avoir mis son véhicule sur pilote automatique le temps de calmer son chien qui se trouvait sur le siège arrière » rapporte la police américaine sur Facebook. Une explication qui n’a pas convaincu puisque l’automobiliste a, toujours selon les forces de l’ordre, « reçu une assignation pour délit de conduite imprudente et mise en danger ».

Notre sélection vidéo