Deux garçonnets belges de 3 ans et 5 mois retrouvés morts en Espagne: «Elle voulait faire l’amour à l’endroit où elle les a enterrés»

Une famille brisée.
Une famille brisée. - DR

En mars dernier, Amiel (3 ans) et Ichel (5 mois) avaient été retrouvés morts, à quelques dizaines de mètres du bungalow que leurs parents squattaient. Le père, un Bruxellois de 32 ans, avait à l’époque raconté aux policiers que leur mère, Maria, les avait tués pour se réincarner en eux ! Le couple n’allait pas très bien et la mère avait, depuis plusieurs années, des problèmes psychologiques.

Une vidéo dévoilée montrait comment Maria avait été retrouvée par la police. La mère se trouvait, nue, dans un tonneau avec des égratignures sur elle. Selon les informations qui ont filtré, elle pouvait à peine parler et ce n’est qu’après plusieurs heures d’interrogatoire qu’elle avait indiqué où les enfants étaient enterrés.

Selon les médias espagnols, le père a raconté aux enquêteurs dans quelles circonstances il avait découvert que ses deux enfants avaient perdu la vie : « Lorsque je me suis levé, Maria était nue sur moi. Elle voulait passer à l’acte, mais j’ai refusé. Son corps était froid, et elle n’était pas dans un état normal. Ses mains et ses doigts étaient sales, ses cheveux mouillés ». L’homme explique être parti à la recherche de ses enfants : « J’ai été dans leur chambre, qui était vide. Maria m’a dit qu’ils étaient en paix, chez Dieu. Qu’elle les avait mis en sécurité… dans son coeur ».

La mère des enfants a ensuite emmené son mari là où elle avait enterré les corps. Selon lui, elle a voulu faire l’amour à cet endroit… « J’étais sous le choc. J’ai essayé de la calmer, puis je l’ai ramenée à la maison ».

Depuis les faits, les deux parents sont toujours en prison. Le rôle du père reste incertain. Ce qui est sûr, c’est que les deux parents consommaient de la drogue et vivaient dans un état de psychose au moment des faits.

Notre sélection vidéo