Une nouvelle espèce d’araignée venimeuse découverte au Mexique: «La meilleure façon de l’éloigner, c’est de garder sa maison bien propre»

Une nouvelle espèce d’araignée venimeuse découverte au Mexique: «La meilleure façon de l’éloigner, c’est de garder sa maison bien propre»
Twitter

C’est au Professeur Alejandro Valdez-Mondragon que l’on doit la découverte d’une espèce d’araignées. Aussi connue sous le nom d’araignée reclus, la Loxosceles tenochtiltan a longtemps été confondue avec un autre spécimen : « Comme cette araignée ressemblait beaucoup à la Loxosceles misteca, nous pensions qu’elle avait été introduite dans la région via des plantes, mais les études moléculaires de ces deux espèces nous ont montré qu’elles étaient complètement différentes », a indiqué l’expert.

Celui-ci a d’ailleurs prévenu qu’elle pouvait mordre les humains si elle se sent attaquée, elle qui se cache principalement entre les objets et les meubles, voire dans les murs. « Elles aiment l’humidité et s’établissent dans nos maisons, mais elles ont un impact écologique important puisqu’elle se nourrissent de nos insectes », précise le Professeur.

Bien que non-mortelles, elles peuvent tout de même détruire certains tissus cutanés et peuvent causer de la nécrose, ce qui peut prendre plusieurs mois à être soigné et laisser une cicatrice permanente sur la peau. C’est lors de la saison des pluies qu’elles sont les plus dangereuses, car les mâles cherchent les femelles pendant la nuit et deviennent imprévisibles, finissant donc dans les draps, les vêtements, ou les chaussures. « Le meilleur moyen d’éloigner cette araignée, c’est de garder sa maison propre et rangée  », explique le docteur. Comme elles se nourrissent d’insectes, elles aiment les endroits où il y a des déchets.

Notre sélection vidéo