Abonnez-vous pour 1€

«Maman, il y a un truc dans le sapin de Noël»: une fillette a eu la peur de sa vie en tombant nez à nez avec un visiteur inattendu (photos et vidéo)

Vidéo
«Maman, il y a un truc dans le sapin de Noël»: une fillette a eu la peur de sa vie en tombant nez à nez avec un visiteur inattendu (photos et vidéo)

En arrivant près du sapin, elle va pourtant découvrir un ornement pour le moins… inhabituel. Intriguée au début, la fillette va vite déchanter. D’un seul coup, la « chose » va prendre vie : deux fentes s’ouvrent, découvrant deux grands yeux jaunes, alors que la tête de l’animal tourne de 180º sur elle-même pour se planter face à la jeune fille.

Facebook

Sans demander son reste, India va fondre en pleurs et courir pour retrouver sa maman dans la salle à manger. Si cette dernière était perplexe au début, elle va pourtant être forcée de constater qu’un hibou s’était logé dans leur sapin de Noël. Au milieu des boules et des guirlandes, on peut en effet voir l’animal se reposer tranquillement.

Sans trop savoir que faire, la petite famille va décider de laisser les portes et les fenêtres ouvertes pendant la nuit malgré le froid, pour encourager la chouette à rejoindre son milieu naturel. Pas folle pour un sou, et visiblement pas pressée de retourner chasser, cette dernière va bien évidemment préférer le confort de son arbre de Noël.

Le lendemain, Kate va donc décider de faire venir un spécialiste pour s’assurer que l’animal n’était pas blessé ou malade. Résultat : le sapin du salon héberge bien un petit-duc maculé, et ce probablement depuis plus d’une semaine. Le squatteur n’en était en réalité pas un : il n’a simplement jamais quitté son arbre depuis l’abattage.

Facebook

Se sentant quand même un peu coupable, sinon redevable, la famille va donc tenter de relâcher l’animal en forêt, voyant bien que ce dernier se serait laissé mourir de faim dans son sapin si personne n’agissait.

Même si le hibou ne semblait pas pressé de quitter sa cage de transport, il finira par reprendre son envol. Dans un dernier hommage, la famille a souhaité dire au revoir au drôle d’oiseau qui avait fait pleurer la petite India : « Bye bye, birdie. Merci d’avoir honoré notre famille de ta présence, d’avoir su apporter un peu de magie et de mystère dans notre maison, et d’avoir inspiré tous ceux qui ont suivi tes aventures. Bonne chance pour trouver une nouvelle maison en dehors de la nôtre. On espère te revoir un jour… Bonne nuit. »

Une belle histoire de Noël.

Notre sélection vidéo