Le «Ken humain» change tout et ne ressemble plus à ça: Rodrigo Alves est devenu… une femme! (photos)

Photos
Le «Ken humain» change tout et ne ressemble plus à ça: Rodrigo Alves est devenu… une femme! (photos)
Instagram

Le Ken humain, surnommé de la sorte pour sa ressemblance avec la poupée éponyme, est passé plus de septante fois sur le billard afin de gommer ses imperfections et ressembler le plus possible à la poupée. Celui qui rêve de devenir chanteur a dépensé plus de 700.000 euros pour changer radicalement de physique.

Derrière le personnage se cache Rodrigo Alves, qui avait pris comme bonne résolution l’année dernière de ne plus jamais faire de chirurgie esthétique. Mais c’est bien connu, les bonnes résolutions sont faites pour être transgressées… L’homme avait continué ses opérations aux dépens de sa santé. « Chaque opération est encore plus risquée que la précédente et j’ai peur que les docteurs ne parviennent pas à réparer mon nez définitivement », avait-il d’ailleurs confié dans la presse britannique.

Cette année, le Ken humain n’a pas pris de bonne résolution mais un tournant virage radical. Exit le Ken humain et bonjour Barbie.

«  Je suis une femme et j’ai toujours eu ce sentiment que j’en étais une »

Car oui, le Brésilien de 36 a désormais décidé de devenir une femme. Une révélation pour Rodrigo. « Pendant des années, j’ai essayé de vivre comme un homme. Je me suis fait mettre six abdominaux, de faux muscles, mais je me mentais à moi-même », explique-t-il au Mirror.

Pour parvenir au bout de sa transformation, Rodrigo va devoir (vous l’avez deviné)… passer sous le bistouri. De nombreuses opérations qu’il a déjà faites ou compte réaliser : implanter une fausse poitrine, se faire retirer sa pomme d’Adam, modifier sa mâchoire et son menton… Il veut surtout subir une inversion du pénis et une ablation des testicules.

D’ici le changement définitif, Rodrgio Alves partage avec ses fans des photos de sa nouvelle identité tout en faisant disparaître son ancienne vie de Ken humain. «  Je suis une femme et j’ai toujours eu ce sentiment que j’en étais une. Maintenant, mon corps correspond à mon état d’esprit.  »

Notre sélection vidéo