444 avis de recherche diffusés par la police en 2019: 63% d’entre eux ont été résolus

B9722141481Z.1_20200106224422_000+GU3F86MEQ.1-0
D.R.

L’an passé, 444 avis de recherche ont été diffusés par la police fédérale soit 26 de plus qu’en 2018, une hausse de 6 %. Le taux global de résolution est de 63 %, soit 281 avis qui ont été retirés. Dans ces 444 avis, 252 (57 %) concernaient des disparitions. Il y en a eu beaucoup plus que l’année précédente où 216 avis avaient été diffusés (+17 %). « Près de 90 % de ces avis de disparition ont été résolus », nous apprend Alain Martens, le commissaire responsable du service « avis de recherche » à la police fédérale.

« Il est normal que ce soient les avis concernant les personnes disparues qui aboutissent le plus. Ils concernent plutôt des personnes dépressives ou qui ont par exemple la maladie d’Alzheimer. Nous avons d’autres éléments d’enquête nous permettant d’avancer plus vite dans ces dossiers, comme l’utilisation de l’hélicoptère, des chiens ou de la téléphonie ».

Quand il s’agit d’une enquête criminelle et que les devoirs ont été effectués mais qu’ils n’aboutissent à rien, l’appel est alors fait, un peu en désespoir de cause, à la cellule «avis de recherche». Beaucoup de ces dossiers ont une date butoir: celle de la prescription.

► Nous avons mené notre enquête : découvrez en exclusivité notre grand dossier sur les avis de recherche.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo