Quatre jours pour abattre les vieux peupliers au Royal Dottignies Sport: le club est «soulagé» de pouvoir réintégrer ses infrastructures

Daniel Renotte ne cache pas son soulagement.
Daniel Renotte ne cache pas son soulagement. - J. M. Ma

La fin d’année 2019 du Royal Dottignies Sport aura été très mouvementée. En cause, un arrêté de la bourgmestre, interdisant l’accès à l’ensemble des infrastructures pour une durée indéterminée.

Une aberration pour le président du RDS Daniel Renotte, qui revendiquait l’accès aux terrains qui ne se trouvent pas près de ces (maudits) peupliers. La bourgmestre s’était alors engagée à régler cet épineux problème aussi rapidement que possible.

L’appel d’offres lancé par les autorités communales s’est concrétisé.

► Daniel Renotte est soulagé : « Les travaux commenceront ce jeudi… »

Notre sélection vidéo