Abonnez-vous pour 1€

Des maisons médiévales découvertes sous la future extension du Parlement wallon à Namur

Des maisons médiévales découvertes sous la future extension du Parlement wallon à Namur
Belga

Les fouilles vont dans le prolongement de celles réalisées sur le site du Grognon depuis plus de 20 ans. Celles-ci ont déjà permis de remonter jusqu’à la préhistoire, la première occupation étant estimée à 9000 avant Jésus Christ.

«On savait déjà que des habitations d’un certain statut se trouvaient à la pointe du Grognon au Moyen-Age», a expliqué Raphaël Vanmechelen, responsable scientifique de l’AWAP. «Désormais, on commence à voir des nuances, à mieux comprendre la configuration des lieux. Les habitations qui se trouvent ici sont plus grandes et d’une plus grande qualité architecturale. Cela s’explique aussi par la présence toute proche de l’église Notre-Dame, qui fut la première de Namur. La population privilégiée était attirée par l’endroit.»

«Le nouveau bout de rempart découvert est aussi une pièce importante», a-t-il ajouté. «Grâce à lui, on peut mieux cerner comment la ville bordait la Meuse au Xe siècle.»

D’ici le 15 avril, les quelque 25 archéologues mobilisés espèrent pouvoir amener leurs recherches jusqu’aux couches préhistoriques. La Maison des parlementaires viendra ensuite compléter l’infrastructure du Parlement wallon. Sa construction devrait être terminée en juin 2022, en lieu et place d’habitations qui ont été détruites.

Notre sélection vidéo