Abonnez-vous pour 1€

Le CS Bruges surpris par le projet de nouveau stade de son voisin du Club: «Nous tombons des nues»

@Belga
@Belga

Le Cercle de Bruges n’était pas au courant des projets de son voisin du Club qui veut construire un nouveau stade de 40.000 places à côté de l’enceinte où il évolue actuellement, le stade Jan Breydel à Sint-Andries. Le Cercle devra lui déménager dans un nouveau stade sur la chaussée de Blankenberge. « Nous tombons des nues », a dit à l’Agence Belga le porte-parole du Cercle, Louis-Philippe Depondt.

Quelques heures plus tard, et après la conférence de presse tenue par la ville de Bruges où était présent Bart Verhaeghe, président du Club, le Cercle a confirmé son étonnement dans un communiqué. « Nous n’avons reçu aucune proposition concrète », a écrit le Cercle.

« Cela fait quelque temps que le Club demande à quitter le site actuel pour un plus grand stade. Le Cercle s’est lui impliqué de manière constructive ces dernières années afin de trouver une solution profitable à la ville et aux deux clubs », continue le communiqué.

Vendredi, la ville a proposé que le Cercle déménage vers la chaussée de Blankenberge, un « scénario qui n’a jamais été discuté » assure le Cercle. « Nous avons eu connaissance de cette proposition jeudi dernier par téléphone. Nous n’avons jamais reçu de communication officielle écrite ni aucune garantie financière. »

« Aujourd’hui, aucune proposition concrète ne satisfait le Cercle de Bruges. Compte tenu des problèmes rencontrés par le Club avec le site de la chaussée de Blankenberge, il n’y a aucune certitude juridique qu’un stade pourra voir le jour là-bas dans un délai raisonnable. Le Cercle veut maintenant rencontrer le conseil communal le plus rapidement possible afin de trouver une solution concrète et réalisable qui offre les garanties nécessaires au Cercle », a ponctué la lanterne rouge de la D1A.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo