ONU: dix pays mauvais payeurs, dont le Liban, perdent leur droit de vote à à l’Assemblée générale

ONU: dix pays mauvais payeurs, dont le Liban, perdent leur droit de vote à à l’Assemblée générale
Isopix

« Dix membres ont accumulé des arriérés tombant sous le coup de l’article 19 » de la Charte des Nations unies, a indiqué Stéphane Dujarric lors de son point-presse quotidien.

L’article 19 prévoit une suspension de vote à l’Assemblée générale pour les pays dont le montant des arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées.

Les dix pays concernés sont « la Centrafrique, les Comores, la Gambie, le Liban, le Lesotho, Sao Tome et Principe, la Somalie, le Tonga, le Venezuela et le Yémen », a précisé le porte-parole de l’ONU.

« En octobre 2019, l’Assemblée générale a décidé que les Comores, Sao Tome et Principe et la Somalie pouvaient garder leur droit de vote à l’Assemblée générale jusqu’à la fin de la session » actuelle en septembre, a-t-il rappelé.

L’article 19 de la Charte prévoit que l’Assemblée générale puisse autoriser des Etats mauvais payeurs à garder leur droit de vote lorsque leurs manquements sont dus à des circonstances indépendantes de leur volonté.

Le budget de fonctionnement de l’ONU est d’environ 3 milliards de dollars. Celui des opérations de paix atteint quelque 6 milliards de dollars.

Notre sélection vidéo