Abonnez-vous pour 1€

Maëlle, une ado de 17 ans de Somzée, perd la vie à cause d’un «choc toxique» provoqué par un tampon hygiénique: «Elle nous a quittés en moins de 48h»

Maëlle, 17 ans.
Maëlle, 17 ans. - D.R.

« Notre Maëlle, 17 ans, grande sportive, pleine de vie et de projets, vient de nous quitter en moins de 48 heures dû au choc septique de ses tampons… Elle avait pourtant été vue 5 heures après les premiers symptômes par un médecin de garde. » Ces mots, ce sont ceux de la mère de Maëlle, une adolescente de Somzée, scolarisée au collège Saint-Augustin de Gerpinnes, décédée ce jeudi, après plusieurs jours de souffrances.

Dévastée, la maman tient néanmoins à partager un message : « Informer tout le monde [que cela peut arriver], femmes, jeunes filles. Réfléchissez à vos protections et partagez les informations, s’il vous plaît ! »

►► Les premiers symptômes sont apparus lundi... puis tout s’est accéléré

►► La maman de Maëlle nous explique ce qui est arrivé à sa fille  : les médecins pensaient qu’elle souffrait d’une autre maladie

Notre sélection vidéo