Gemma, 23 ans, frôle la mort après avoir contracté une septicémie mortelle à cause d’une cloque au pied: «J’ai failli perdre une jambe»

Photos
Gemma, 23 ans, frôle la mort après avoir contracté une septicémie mortelle à cause d’une cloque au pied: «J’ai failli perdre une jambe»
Instagram

Gemma Downey, une mannequin anglaise de 23 ans, a évité le pire après avoir contracté une septicémie mortelle due à une cloque au pied causée par sa nouvelle paire de chaussures. L’information est rapportée par nos confrères du Mirror.

En achetant sa nouvelle paire de chaussures dans un magasin de seconde main, Gemma se faisait une joie de les porter. Mais quelques heures après les avoir mis, elle développe une cloque au pied droit et change de chaussures pour une paire plus confortable. « Mes chaussures ont commencé par frotter l’arrière de mon pied et avaient ouvert la peau. Ça avait l’air d’être une petite cloque donc j’ai mis un pansement parce que je pensais que ce n’était rien. Mais après quelque temps, j’ai remarqué que la plaie avait une couleur étrange. Mon pied a commencé à gonfler et la douleur était vraiment atroce », explique la jeune femme.

Attention, les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité

Elle décide alors de se rendre chez son médecin, qui lui prescrit des antibiotiques. Mais comme son état ne s’améliore pas, elle va à l’hôpital, où les docteurs ne remarquent pourtant rien d’inquiétant. Le lendemain matin, alors qu’elle se sent de plus en plus mal, elle retourne à l’hôpital où on lui diagnostique un début de septicémie. « J’avais vraiment mal partout et du mal à respirer. Mon médecin me disait que mon rythme cardiaque était anormalement élevé, ma pression beaucoup trop basse et ma température très élevée. Ma peau devenait bleue et la cloque était devenue énorme », poursuit la mannequin. « Ça aurait pu être mortel, les médecins m’ont dit que j’avais eu de la chance et que j’avais bien fait de les consulter car ça aurait pu être bien pire ».

Trois mois après la mésaventure, Gemma tient à prévenir toutes les jeunes femmes des dangers de ce genre de blessures au semblant anodin. « Je n’aurai jamais pensé qu’une plaie aussi insignifiante puisse faire autant de dégâts. Tout le monde pensait que je portais des hauts talons mais c’était des sandales à plateformes, des chaussures de tous les jours. Je ne les avais même pas portées longtemps. Je veux mettre en garde les autres femmes, si elles ont une cloque et qu’elles ne se sentent pas bien, elles doivent faire confiance à leur intuition et ne pas hésiter à consulter ».

Notre sélection vidéo