Se prendre en selfie avec des tigres, se balader à dos d’éléphants ou encore assister à des spectacles de dauphins, cela pourrait bientôt être fini!

Tourisme et bien-être animal
: incompatibles
?
Tourisme et bien-être animal : incompatibles ? - Montage SP

« La grande mode pour le moment en Thaïlande, c’est de se faire photographier avec un tigre et de lui triturer la queue et de poster ensuite sa photo sur les réseaux sociaux », explique Sophie Rohonyi, députée DéFI. « Il est de notoriété publique que ces animaux sont drogués. Tout le monde sait bien qu’un félin ne se laisserait pas faire s’il était dans son état normal ».

La députée a demandé au ministre de l’Économie de sensibiliser les agences de voyage aux conséquences néfastes du tourisme animalier. Elle lui a aussi demandé s’il n’était pas possible de créer une plateforme d’information internet pour mettre le touriste belge en garde.

► La ministre Nathalie Muylle (CD&V) lui a répondu.

► Le tour-opérateur Tui réagit à cette polémique.

► Sophie Rohonyi explique comment procéder concrètement.

Notre sélection vidéo