Le prince Harry et Meghan Markle se distancient de la royauté: l’étrange vidéo qui refait surface, ils auraient préparé leur coup depuis des mois

Vidéo
Le prince Harry et Meghan Markle se distancient de la royauté: l’étrange vidéo qui refait surface, ils auraient préparé leur coup depuis des mois
Reuters

Et si nous n’avions tout simplement pas su voir les signes qui annonçaient la volonté du prince Harry et de Meghan Markle de se mettre en retrait de la famille royale ? Car si après leur annonce fracassante, la duchesse de Sussex a déjà signé un deal avec Disney pour faire une voix off en échange d’un gros chèque qu’elle versera à une association caritative, ce choix pourrait avoir été prémédité depuis des mois.

En effet, une vidéo a aujourd’hui refait surface et montre le prince Harry en discussion avec Bob Iger, CEO de Disney.

Sur les images, captées le 14 juillet dernier à l’avant-première du Roi Lion, on y voit le frère du prince William indiquer à son interlocuteur que sa femme a l'habitude de faire des voix off et qu’elle serait très intéressée d’en faire une pour lui. « On adorerait essayer ! », lui répondait alors Bob Iger et qui enlève finalement la surprise de la décision actuelle de Meghan et Harry.

Pour rappel, le prince Harry et son épouse Meghan ont décidé de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique pour s’installer une partie de l’année en Amérique du Nord, une décision choc qui a offusqué le palais de Buckingham.

Cette annonce du duc – sixième dans l’ordre de succession au trône – et de la duchesse de Sussex, qui évoquaient ouvertement leur difficulté à vivre la pression médiatique, intervient après une année de crises pour les Windsor.

« Nous avons l’intention de renoncer (au rôle de) membres +senior+ de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine », ont annoncé dans un communiqué le petit-fils d’Elizabeth II et son épouse.

« Nous prévoyons désormais de partager notre temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord », ont-ils ajouté, disant vouloir fonder une organisation caritative et assurant avoir pris cette décision « après de nombreux mois de réflexion ».

Cette décision a pris par surprise la famille royale, qui espérait pouvoir entamer 2020 sous de meilleurs auspices après, du propre aveu de la reine, une année « semée d’embûches » : elle a été confrontée à l’irruption du nom du prince Andrew dans l’affaire du pédophile américain Jeffrey Epstein et à un accident de la route causé par le prince Philip, le mari de la souveraine, de santé fragile.

Notre sélection vidéo