Abonnez-vous pour 1€

Alain décède subitement alors qu’il était sur son stand du marché couvert de Wazemmes: «C’était un bosseur, toujours là qu’il vente ou qu’il neige»

Alain décède subitement alors qu’il était sur son stand du marché couvert de Wazemmes: «C’était un bosseur, toujours là qu’il vente ou qu’il neige»
Via la Voix du Nord

L’émotion était vive ce samedi matin au marché couvert de Wazemmes, après le décès soudain d’un membre de cette grande famille de commerçants. Alain Delacroix, qui tenait la charcuterie polonaise, a, semble-t-il, succombé à un arrêt cardiaque vers 8h30 alors qu’il était derrière son stand. Malgré l’arrivée rapide des pompiers et du Samu et les premiers soins prodigués sur place, l’homme de 53 ans n’a pas pu être sauvé.

« Pour moi, il faisait partie de ma famille. C’est un gars extra, un cœur en or. Vous voyez, par exemple, pendant les grèves de trains, il n’a pas hésité à me déposer chez moi à Auchy-les-Mines alors qu’il habite Lambersart », témoigne José, son voisin de stand, une des dernières personnes à lui avoir parlé.

« C’était un bosseur, un gars qui était toujours là, qu’il vente, qu’il neige. Il faisait lui-même la majorité des produits qu’il vendait. Tous les apéros qu’on organisait le dimanche matin aux Halles, c’était ses charcuteries », a déclaré Jean-Charles qui tient le stand Molto (bistronomie).

Les commerçants ont programmé un hommage à leur compagnon des Halles.

Notre sélection vidéo