Incendie à Frameries: la piste non criminelle privilégiée

Le feu était visible à des kilomètres à la ronde.
Le feu était visible à des kilomètres à la ronde. - N.Z.

Un incendie a touché le site de Lock’O (ex-Doosan) à Frameries. Le feu, visible à des kilomètres à la ronde, a rapidement été maîtrisé. Un seul hangar a été endommagé. Les habitants de la rue de Lambrechies et de la rue de la Libération ont cependant dû rester confinés chez eux pendant plusieurs heures, pour prévenir une éventuelle toxicité.

« Origine non criminelle »

Le hangar n’était occupé que par un seul client qui y entreposait des matériaux non autorisés. D’après les premières constations, le CEO de Lock’O, Frédérik Nenadic, nous expliquait ce dimanche qu’il s’agissait d’une autocombustion. Une piste confirmée par le parquet de Mons ce lundi. « L’origine de l’incendie est non criminelle selon les premières constatations des experts. »

Notre sélection vidéo