Abonnez-vous pour 1€

La cellule «Effet-Frontière» plaide pour l’aménagement d’un P+R à Sterpenich ou Hondelange

Thierry Joie, Olivier Waltzing et Georges Gondon travaillent à la défense et à la meilleure information des frontaliers.
Thierry Joie, Olivier Waltzing et Georges Gondon travaillent à la défense et à la meilleure information des frontaliers. - JLB

« La frontière entre le Grand-Duché et la province de Luxembourg est une réalité qui impacte la vie quotidienne de plus en plus de personnes. Non seulement ceux qui travaillent de l’autre côté de la frontière mais aussi ceux qui vivent et travaillent dans des communes limitrophes de celle-ci ». Fin 2018, le conseiller communal arlonais Olivier Waltzing (MR) fonde, avec le Stabulois Georges Gondon entre autres, la cellule « Effet-Frontière ».

► La cellule travaille à une meilleure défense et à une meilleure information des frontaliers

► Parmi les dossiers sur lesquels elle planche actuellement : la proposition de solutions alternatives au P+R de Viville

► Pour la cellule, le poste frontière de Sterpenich et l’aire autoroutière de Hondelange possèdent de nombreux atouts

Notre sélection vidéo