Abonnez-vous pour 1€

Frédéric Daerden, ministre du Budget de la FWB: «Plus d’un milliard pour rénover les écoles»

Exclusif
Frédéric Daerden, ministre du Budget de la FWB: «Plus d’un milliard pour rénover les écoles»

Quand on s’est vu le 25 septembre, on parlait d’un déficit de 600 millions. Aujourd’hui, on est à 708. Comment est-ce possible ?

Tout ça n’est pas une grande surprise, et résulte de la méthodologie adoptée à l’époque. On n’a pas voulu procéder à des coupes budgétaires et on n’a pas voulu intégrer des politiques nouvelles, si ce n’est de donner des signaux. (…)

Mais ce déficit peut empêcher certains investissements, notamment en matière d’enseignement, non ?

On doit le faire. Il faut le faire avec un suivi et une gestion de notre endettement qui n’hypothèque pas l’avenir. (…) Il y a des besoins criants, c’est le moment d’investir.

Des besoins criants, par exemple dans les bâtiments scolaires. Ça, c’est un besoin très très criant.

C’est vrai. Pour être clair, je n’en mesurais pas l’ampleur avant de prendre la charge de la matière. Depuis ma prise de fonction, j’ai été sur le terrain, j’ai été alarmé par des responsables d’établissements, par des responsables syndicaux, des préfets… Il y a un déficit d’investissements depuis plusieurs décennies. Il y a des infrastructures qui datent de plus de 30, 40, 50 ans. Ces infrastructures ne sont plus adaptées, voire ont atteint un état de délabrement inacceptable.

Vous parleriez de conditions de travail inacceptables dans les écoles ?

Inacceptables, oui. À Bruxelles, mais aussi en Wallonie. (…) On va faire des visites de terrain avec la commission du parlement. Pour voir ce qui nécessite des investissements massifs, mais aussi ce qui est bien.

Des investissements massifs ?

Oui, ça peut aller jusqu’à une démolition-reconstruction.

Un plan Marshall pour les bâtiments scolaires ?

Voilà, on peut parler de ça.

Mais alors, on parle ici de centaines de millions, voire de plus d’un milliard.

C’est difficile à chiffrer, mais je suis convaincu que les besoins dépassent le milliard. Mais ça dépend jusqu’où on va (…)

►► La suite de cette interview exclusive à retrouver dans nos éditions digitales.

Ecoles : Plus d’un million de repas gratuits.

Affaire Jean-Paul Philippot : Bientôt un décret gouvernance

Notre sélection vidéo