Abonnez-vous pour 1€

Décès de Maëlle à cause d’un choc toxique dû à un tampon: Julia, 17 ans et étudiante à Gerpinnes elle aussi, était morte dans les mêmes circonstances

Décès de Maëlle à cause d’un choc toxique dû à un tampon: Julia, 17 ans et étudiante à Gerpinnes elle aussi, était morte dans les mêmes circonstances

En juin 2018 déjà, Julia, 17 ans elle aussi, rhétoricienne inscrite à l’institut Notre-Dame de Loverval (Gerpinnes), succombait à une septicémie.

À l’époque, pour parler du tragique décès de la jeune Julia, on n’avait évoqué que la septicémie… cet empoisonnement du sang dont la jeune Carolorégienne avait été victime avait lui aussi été provoqué par un tampon hygiénique, auquel le corps de la jeune fille avait fait une réaction fatale.

►► Julia est partie rapidement après des symptômes alarmants

►► Interpellant : le directeur de l’école est lui aussi décédé d’une septicémie

Notre sélection vidéo