16 enfants en foyer d’accueil victimes d’exploitation sexuelle en Espagne

16 enfants en foyer d’accueil victimes d’exploitation sexuelle en Espagne
AFP

Le nombre de victimes annoncé serait même en deçà de la réalité, selon des travailleurs sociaux cités par le journal Diario de Mallorca. Dans les colonnes du quotidien, les travailleurs critiquent aussi vivement la lenteur des autorités. « Cela fait plus de trois ans que nous dénonçons cette situation mais l’Imas n’a pris aucune mesure », soulignent-ils.

En réaction à ces critiques, l’institut majorquin a transféré deux victimes vers un autre centre situé sur le continent, une « mesure extrême » prise pour « protéger au mieux les victimes », selon le président de l’Imas, Javier de Juan, cité dans El País.

Le ministère régional des Affaires sociales a en outre indiqué que cinq collaborateurs avaient été licenciés du centre incriminé ces trois dernières années pour des « comportements sexuellement inappropriés ».

Cette affaire a éclaté après le témoignage d’une adolescente, victime présumée d’un viol en réunion dans la capitale Palma de Majorque la nuit du réveillon de Noël. Accompagnée d’une employée du centre, la jeune fille avait en outre déclaré à la police qu’elle s’était vue proposer à plusieurs reprises d’intégrer un réseau de prostitution.