Abonnez-vous pour 1€

Décès du policier renversé volontairement samedi par un fourgon près de Lyon: deux personnes en garde à vue

Décès du policier renversé volontairement samedi par un fourgon près de Lyon: deux personnes en garde à vue
Photonews

Mercredi, un mineur a été arrêté par les enquêteurs. Jeudi en milieu de journée, un autre individu était interpellé, précise le parquet de Lyon.

« Les investigations se poursuivent pour déterminer l’exacte implication de chacun des protagonistes dans cette affaire », ajoute-t-il.

Une troisième personne, arrêtée au volant d’une voiture peu après les faits a quant à elle été libérée lundi après avoir été mise hors de cause par les enquêteurs, a précisé le parquet à l’AFP.

Franck Labois, policier de 45 ans affecté au Groupe d’appui opérationnel (GAO) à la Sûreté départementale du Rhône, a succombé lundi après-midi à ses blessures.

Le fonctionnaire de police avait été volontairement fauché par le conducteur d’un fourgon au cours d’une intervention à Bron visant à interpeller des individus suspectés d’être impliqués dans une affaire de vols aggravés en bande organisée.

Le fourgon a par la suite été retrouvé vide à Villeurbanne.

Une information judiciaire pour « homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique et vol suivi de violences ayant entraîné la mort » a été ouverte lundi. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon.

Un hommage national au policier décédé est prévu vendredi à Lyon en présence du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Notre sélection vidéo