Abonnez-vous pour 1€

Trois policiers de la zone Montgomery, condamnés à trois mois de prison avec sursis pour violences illégitimes, sont acquittés en appel

Vidéo
Illustration
Illustration - Photo News

L’affaire remonte à la nuit du 21 au 22 août 2012 à Etterbeek. Elle avait créé l’émoi dans l’opinion publique. Une vidéo filmée par un riverain depuis sa fenêtre et diffusée sur les réseaux sociaux montrait les trois policiers en train de brutaliser un homme qu’ils venaient d’interpeller.

Le tribunal correctionnel avait estimé en première instance la prévention d’usage illégitime de la force établie dans le chef des trois policiers. Ces derniers avaient plaidé l’acquittement, affirmant qu’ils avaient agi conformément aux règles et qu’ils n’avaient fait que maîtriser le suspect, lequel était ivre et déchaîné. Le tribunal correctionnel avait cependant acquitté les prévenus de la prévention de traitements dégradants. Le juge avait alors considéré que si les violences exercées sur la victime étaient illégitimes, celles-ci n’avaient néanmoins pas eu pour but de lui infliger une humiliation. Il a par ailleurs tenu compte de l’absence d’antécédents judiciaires dans le chef des prévenus et du caractère isolé des faits dans leur parcours professionnel pour fixer la peine.

Notre sélection vidéo