Le ministre Crucke incite les Wallons à abandonner l’essence et le diesel: «Passez aux carburants alternatifs, les prix seront bientôt équivalents!»

Exclusif
Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget et des Finances
Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget et des Finances - Elio Germani

Problème en Wallonie : il n’y a aucune pompe pour l’hydrogène, pas assez pour le CNG ou pour la recharge électrique. Il y a un problème clair d’infrastructures, non ?

Auquel on est en train de remédier. On avait lancé des projets, Philippe Henry travaille dans le même sens. Ce qui est important, c’est le lancement. Il existe pour les communes, pour les entités qui le souhaitent, des possibilités d’installation. Après, le privé doit prendre le relais.

Vous lancez donc un appel vers les Wallons, en leur disant : n’ayez pas peur de convertir vos déplacements vers des véhicules plus propres ?

Oui, n’ayez pas peur parce que de toute façon, c’est toujours dans cette direction-là que la législation fiscale évoluera : vers une verdurisation plus importante.

► Le ministre wallon du Budget et des Finances est catégorique : les prix seront équivalents dans moins de 5 ans  !

► Crise fédérale, gestion des bâtiments, fiscalité auto… Jean-Luc Crucke n’élude aucun sujet.

►► Découvrez l’interview complète de Jean-Luc Crucke.

Notre sélection vidéo