Un musée de Rotterdam restitue six statuettes à Boussu

Les statuettes sont toujours en bon état.
Les statuettes sont toujours en bon état. - Roger Noël

L’administration de l’église de Boussu avait fait saisir deux mois auparavant les figurines par mesure de sécurité, après que celles-ci ont été prêtées par l’institution néerlandaise au Musée M de la Ville de Louvain. Les statuettes resteront en Belgique après la fin de l’exposition louvaniste, le 26 janvier, ont confirmé l’administration paroissiale et la direction du musée Boijmans Van Beuningen.

Les figurines ont été façonnées vers 1520 à Bruxelles par Pasquier Borman, fils du maître dans l’art de la sculpture sur bois Jan Borman. L’atelier de la famille Borman était très en vue au début du 16e siècle. Arrachées en 1914 au retable en bois qui les accueillait dans l’église Saint-Géry de Boussu-lez-Mons, les statuettes étaient passées en 2006 des mains d’un collectionneur néerlandais à celles de la Fondation du musée Boijmans Van Beuningen.

Les six figurines retrouveront bientôt leur retable d’origine, qui dépeint la vie de la Vierge Marie. Le décor deviendra alors l’une des rares oeuvres complètes de l’époque des Pays-Bas méridionaux. De nombreuses pièces ont en effet été détruites au cours de la furie iconoclaste, lancée en 1566 par les protestants. Les noms d’éminents sculpteurs sur bois de l’époque sont ainsi également tombés dans l’oubli, ce qui rend le retable de Boussu d’autant plus remarquable.

La date précise de sa restitution n’a pas encore été fixée.

Notre sélection vidéo