Sophie Davant se prend un fou rire dans Affaire Conclue à cause d’un objet «évocateur»: «Je suis meilleure pour tout redresser d’un coup»

Sophie Davant se prend un fou rire dans Affaire Conclue à cause d’un objet «évocateur»: «Je suis meilleure pour tout redresser d’un coup»

Les objets que Sophie Davant à l’occasion de voir dans cette émission Affaire Conclue peuvent parfois faire sourire. Elle ne manque d’ailleurs jamais une occasion de s’amuser avec les objets parfois évocateurs que les vendeurs viennent lui présenter, comme l’explique Voici. Ce mardi, c’est aux côtés d’Harrold qu’elle a eu un fou rire. Et elle n’a pas hésité à faire par à ses comparses de sous entendus plus coquins les uns que les autres. « J’aime l’humour, en général, et pas que grivois », avait-elle confié à Télé 2 Semaines.

Tricherie

Ce qui a causé ce fou rire, c’est donc un jeu de bowling en bois des années 50. Et plutôt que de jouer normalement, Sophie a essayé de tricher en secouant le plateau. Efficace, certes, mais pas très discret !

Bon joueur, Harrold qui a immédiatement repéré ce subterfuge, à simplment montré à l’animatrice qu’elle pouvait remettre en place les quilles grâce à une tirette. « On peut les redresser toutes ensemble en tirant », lui a-t-il indiqué. « Ah bon ? C’est génial… », a lancé Sophie Davant, sur un ton coquin. Après avoir triché à nouveau, elle a défendu sa méthode en lâchant un bon mot au passage : « C’est la technique « branlante », ça marche très très bien. » Hilare, elle s’est ensuite permise une dernière allusion en redressant les quilles. « Je suis meilleure pour tout redresser d’un coup, s’est-elle amusée. Hop, regardez ça ! Ça marche hyper bien ! »

Tandis que Sophie Davant riait, Harold Hessel, en bon professionnel qu’il est, a continué son explication sur ce jeu, en proposant l’objet à 30 euros, avant que celui-ci ne parte finalement pour 40 euros.

Notre sélection vidéo