Abonnez-vous pour 1€

Hannah (32) ne s’attendait pas à ça après avoir subi une opération de chirurgie esthétique: «Il a explosé pour atteindre la taille d’un melon»

Hannah (32) ne s’attendait pas à ça après avoir subi une opération de chirurgie esthétique: «Il a explosé pour atteindre la taille d’un melon»
Sun

Quand on se fait opérer, on n’imagine pas ça. C’est une vision d’horreur qu’a eue cette jeune femme de 30 ans après avoir subi une augmentation mammaire. Tout semblait pourtant bien se passer au début, comme l’explique le Sun.

Hannah avait l’habitude de montrer son corps sur ses réseaux sociaux. Mais un jour, ce sont des photos d’elle beaucoup moins flatteuse qu’elle a commencé à poster. Plusieurs années après son opération de chirurgie, l’un de ses seins n’a pas eu l’évolution escomptée. L’un devenait plus gros que l’autre, de manière anormalement rapide. Elle a vu son sein gonfler 5 fois plus que l’autre qui était « normal ». Elle a d’abord cru à un cancer du sein, mais c’était tout autre chose.

Après avoir consulté, les médecins ont rendu le verdict : son implant en silicone s’était rompu. Une opération d’urgence a dû être programmée pour enlever ses deux implants mammaires, lui rendant son bonnet A d’origine.

Hannah s’est retrouvée avec « une poitrine d’un enfant de dix ans », et se sentant « non sexy », elle a vécu dans un sweat à capuche pendant des mois. Mais ce n’était que pour quelques mois, car elle est vite repassée sous le bistouri pour cette fois-ci ressortir avec un… bonnet F !

Ses seins ne lui conviennent plus, malgré tout : « Ils sont maintenant déformés. C’était plus qu’effrayant. Il a juste explosé pour atteindre la taille d’un melon. Il semblait aussi lourd que cela. C’est devenu cinq fois plus gros. C’était comme si j’étais enceinte de neuf mois. Chaque jour, je me réveillais et il était juste un peu plus gros… il y avait des tas de veines bleues. Je sentais juste que je ne pouvais pas être proche de mon mari. Je ne me changeais plus devant lui. J’étais tellement gênée. Ils ne sont toujours pas parfaits mais c’était le mieux que je puisse en obtenir aujourd’hui. Ma peau est flasque sur mon sein gauche… il s’étirait tellement. »

Aujourd’hui, l’un est parfaitement rond et l’autre est de forme ovale.

Par son histoire, elle espère avertir d’autres femmes des dangers de la chirurgie plastique. « Je ne peux pas dire aux gens de ne pas se faire opérer comme je l’ai fait. Les médecins ne savent pas pourquoi ils ont rompu. Ce n’était pas comme si j’avais fait une chute ou que je mettais beaucoup de pression sur ma poitrine. Mais je veux juste informer les gens des risques liés à l’opération ».

Notre sélection vidéo