Abonnez-vous pour 1€

Les 169 passagers de ce vol Ryanair ont eu une énorme frayeur: «C’était le chaos, j’étais vraiment paniqué» (vidéo)

Vidéo
Les 169 passagers de ce vol Ryanair ont eu une énorme frayeur: «C’était le chaos, j’étais vraiment paniqué» (vidéo)
Capture vidéo DailyMail

Un vol de Ryanair vers l’aéroport de Stansted a dû effectuer un atterrissage d’urgence après que la cabine se soit soudainement remplie d’une épaisse fumée noire. Il y avait 169 passagers et quatre membres d’équipage à bord du vol en provenance de Bucarest, la capitale roumaine. L’avion, un Boeing 737-800, s’est rempli d’une fumée noire et a immédiatement déclaré une situation d’urgence pour faire demi-tour et rentrer le plus vite possible sur la terre ferme.

Tous les passagers ont été débarqués, effrayés mais indemnes. L’incident s’est produit mardi matin sur le vol initialement prévu à 6 h 40 pour l’aéroport de Londres Stansted alors que les passagers avaient déjà dû attendre qu’un autre avion soit affrété car il y avait un problème avec celui initialement prévu. L’avion avait décollé avec 4 heures de retard, vers 10 h 57, heure locale.

Capture vidéo DailyMail

À quelques minutes du vol, le commandant de bord a déclaré lancer l’appel de détresse « Mayday » et a signalé une urgence afin de revenir. La fumée a commencé à remplir la cabine lorsque l’avion a atteint les 5 000 pieds, et les passagers ont commencé à paniquer. Après l’atterrissage, beaucoup se sont tournés vers les médias sociaux pour partager leurs expériences, comme Cosmin Malureanu qui a écrit : « C’était une expérience traumatisante, dès que j’ai décollé, tout était rempli de fumée. Nous ne pouvions même pas voir deux rangées devant nous ».

Les passagers se sont également plaint que l’équipage n’avait pas fait grand-chose pour apaiser la situation. « C’était le chaos, l’équipage était silencieux. Nous n’avons même pas vu les masques à oxygène qui devraient normalement tomber. J’étais vraiment paniqué. »

Capture vidéo DailyMail

La compagnie aérienne a dû s’organiser pour trouver un troisième avion pour permettre aux passagers du vol vers Londres de partir. Mais 29 personnes auraient été tellement traumatisées qu’elles ont refusé de voyager avec la compagnie aérienne. Bucarest a été frappée par des températures glaciales, le mercure tombant en dessous de zéro, bien que l’on ne sache pas si cela a joué un rôle dans les difficultés de l’avion. Cependant, il a été révélé que l’avion devait être dégivré avant de pouvoir décoller. Une enquête est en cours. On ne sait pas actuellement pourquoi l’avion s’est rempli de fumée.

Notre sélection vidéo