Harry et Meghan, dotations, polémiques ou Greta Thunberg, le prince Laurent se confie en exclusivité: «Je ne veux plus être la chose de l’Etat!»

Exclusif
Harry et Meghan, dotations, polémiques ou Greta Thunberg, le prince Laurent se confie en exclusivité: «Je ne veux plus être la chose de l’Etat!»
Belga

Le prince Laurent a changé. En tout cas, son rapport avec la presse a changé. On a pu le constater ce mercredi quand nous l’avons appelé sur son téléphone portable. Voici le résultat d’une discussion à bâtons rompus. Il parle de tous les sujets qui le touchent et qui ont pu le fâcher…

Le prince Laurent n’hésite pas à lancer une pique à la génération qui le précède : « Celle de ceux qui ont 80 ans aujourd’hui, celle de nos parents. C’est la pire des générations. Ils ont tout fait foirer. »

Quand on lui parle du prince Harry qui a décidé de se retirer de son rôle au sein de la famille royale britannique, le frère du Roi réagit  : « Cela montre une chose au grand public. Qu’on est « fils de… » « fils de Roi et de Reine »… on appartient à une Famille. C’est inacceptable. On n’est pas la chose d’une famille ni la chose d’un gouvernement. Ce n’est pas possible ! »

► Débloquez l’intégralité de cette interview exclusive pour 1€ (offre découverte)

Vidéo

Voici sa moto… personnalisée avec ses initiales

Podcast – Le prince Laurent plus « cool »

Notre sélection vidéo