Abonnez-vous pour 1€

Ivan, 10 ans, affirme qu’il a mis sa copine de 13 ans enceinte: la jeune fille assure qu’elle n’a jamais eu d’autres relations, les experts perplexes

Ivan, 10 ans, affirme qu’il a mis sa copine de 13 ans enceinte: la jeune fille assure qu’elle n’a jamais eu d’autres relations, les experts perplexes
Capture vidéo The Sun

L’affaire a fait beaucoup de bruit en Russie. Lors d’une émission télévisée, Ivan et Daria sont venus raconter leur histoire.

Ivan, 10 ans, affirme avoir mis enceinte Daria, 13 ans, sa petite copine. S’il s’avère que la jeune fille est bien enceinte, le Docteur Evgeny Grekov, expert en urologie et andrologie présent sur le plateau de l’émission, affirme qu’il est biologiquement impossible qu’Ivan ait pu produire des spermatozoïdes à son âge. « Il ne peut pas y avoir de spermatozoïdes. C’est encore un enfant. Il n’y a même pas de testostérone, il a toujours des organes sexuels enfantins », a expliqué le médecin après avoir réalisé plusieurs examens sur Ivan.

« C’était l’idée d’Ivan »

Daria, la jeune fille de 13 ans et enceinte, affirme elle aussi qu’Ivan est l’auteur de sa grossesse. « C’était l’idée d’Ivan. Mais cela ne me dérangeait pas. Il a fermé la porte en laissant la clé dans la serrure, donc sa maman n’a pas pu ouvrir la porte », explique la jeune fille dans l’émission intitulée « Father at 10 ? » diffusée sur la chaîne télévisée russe Rossiya 1. « C’était un peu effrayant et douloureux. Juste un peu, et puis tout était normal. Je ne pensais pas qu’à dix ans il pouvait faire de telles choses… Je pensais que rien ne se passerait », ajoute Daria.

Selon les informations du Mirror, la jeune fille serait suivie par un psychologue, qui l’a interrogée quant à une éventuelle relation sexuelle avec un autre partenaire, plus âgé qu’Ivan. Daria affirme catégoriquement qu’elle n’a pas eu d’autre partenaire. « Cela me permet de dire qu’elle n’a eu aucun contact avec d’autres garçons ou hommes, elle n’avait qu’Ivan comme partenaire », a déclaré le psychologue.

Daria veut garder le bébé, et sa mère est d’accord avec cette idée. Un test ADN sera réalisé plus tard, quand cela sera possible, sur l’enfant de Daria.

En ce qui concerne Ivan, la mère de l’enfant de dix ans est convaincue que son fils dit la vérité. « Je crois ce que dit mon fils, sur le fait qu’il est le père. Je comprends que même lui ne réalise peut-être pas ce qui s’est passé. Ce n’est qu’un enfant », a déclaré la mère du jeune garçon.

Notre sélection vidéo