Abonnez-vous pour 1€

Thierry Neuville remporte le rallye Monte-Carlo!

Thierry Neuville remporte le rallye Monte-Carlo!
EPA

Thierry Neuville (31 ans) et Nicolas Gilsoul (37 ans) ont remporté dimanche le rallye Monte-Carlo, manche d’ouverture du championnat du monde 2020, et sans aucun doute le rallye le plus prestigieux au monde !

En tête au terme de la première soirée, après avoir signé une performance époustouflante sur la glace du col des Sagnes, au sud de Gap, l’équipage Hyundai a bataillé durant trois jours contre les Toyota de Sébastien Ogier (vainqueur de l’épreuve à 7 reprises, dont les six dernières éditions, en WRC) et de l’étonnant Elfyn Evans, après le retrait spectaculaire, vendredi, de son nouvel équipier et champion du monde en titre, Ott Tanak, sur une effrayante sortie de route.

Neuville : « Un bon feeling depuis quelques jours »

« Je suis évidemment très heureux ! », disait un Thierry Neuville, ravi après s’être allongé un instant dans un moment de plénitude sur le toit de sa voiture qu’il venait d’escalader en compagnie de son équipier Nicolas Gilsoul. « J’avais un très bon sentiment depuis quelques jours. Mais il a fallu batailler dur pendant tout le week-end pour enfin décrocher cette victoire que j’attendais tant ici. C’est super de commencer la saison comme ça !  »

Adamo : « Thierry et Nico ont fait la différence pendant tout le rallye ! »

De son côté, le patron d’Hyundai Motorsport constatait : « Sur ce rallye-ci, Thierry et Nicolas ont été époustouflants !  », disait Andrea Adamo, par ailleurs déçu d’avoir perdu Tanak en cours de route, et encore de précieux points au championnat des constructeurs suite à la contre-performance de Sébastien Loeb, dégringolé de la 4e à la 6e place finale au cours de cette dernière journée, suite à un très mauvais choix de pneus. « Ils ont fait la différence ce matin, en reprenant l’ascendant sur les deux Toyota. Mais je dirais qu’ils ont fait la différence tout au long du rallye, en signant des chronos de choix à de nombreuses reprises. »

Ogier : « On a pêché par manque de confiance »

De leur côté, les pilotes Toyota se montraient à la fois déçus et… philosophes : « Avant même de nous embarquer dans cette dernière spéciale, d’aucuns attendaient encore des miracles de notre part, et c’est vrai qu’on en a souvent fait ici, mais je pense que le retard pris n’était pas possible à combler  », soupirait Ogier, après avoir arraché la 2e place à son équipier Evans pour 1,7 seconde. « J’ai manqué de confiance dans les deux premières spéciales du matin, et cela a suffi à Thierry pour prendre un avantage déterminant. Bravo à lui  », concluait Ogier, enfin dépossédé du trophée monégasque, après six succès consécutifs.

La 10e aura été la bonne pour Neuville

Pour le résident monégasque Thierry Neuville, cette victoire – la 13e de sa carrière en championnat du monde – vient également couronner sa dixième participation à la prestigieuse épreuve. Ses quatre premières tentatives s’étaient soldées par autant d’abandons sur sorties de route, tandis qu’il avait déjà connu les joies du podium princier à deux reprises : en 2016 (3e), et l’an dernier (2e), quand il avait échoué à 2,2 secondes de Sébastien Ogier !

Notre sélection vidéo