Abonnez-vous pour 1€

Iris, une retraitée de 80 ans, va épouser Mohamed, un jeune chômeur de 35 ans: «Il n’en a pas après mon argent»

Iris, une retraitée de 80 ans, va épouser Mohamed, un jeune chômeur de 35 ans: «Il n’en a pas après mon argent»
Capture Facebook

C’est une histoire d’amour qui a débuté sur Facebook et qui a offert une seconde jeunesse à Iris Jones. La Britannique de 80 ans a rencontré sur le réseau social Mohamed Ahmed Irbriham, un chômeur égyptien de 35 ans. Malgré l’importante différence d’âge, le courant est passé entre les deux si bien qu’Iris a décidé de s’envoler pour Le Caire afin de faire passer leur histoire à un niveau supérieur.

Un coup de foudre direct puisque, comme le raconte la retraitée au Mirror, ils ont eu des relations sexuelles quelques heures à peine après leur rencontre. « C’était incroyable. Je me sentais à nouveau comme une vierge. Ce n’était pas facile mais c’était très affectueux et romantique. Mon ex-mari a dit que j’étais frigide lorsque nous avons divorcé il y a 40 ans, mais je sais maintenant que je ne le suis pas ! », raconte-t-elle.

Le voyage romantique a connu cependant quelques pépins lorsqu’Iris a été forcée de passer deux nuits à l’hôpital après une chute dans les escaliers. Mais rien d’insurmontable pour le couple.

Facebook

Le lien entre les deux tourtereaux était si fort qu’après quatre jours, ils ont tenté de se marier. Malheureusement, Mohamed n’avait pas les bons papiers et leur union n’a pu être célébrée. Qu’à cela ne tienne, la Britannique se prépare à retourner en Egypte pour enfin se marier avec son « âme sœur ».

Ancienne femme de ménage, Iris a divorcé de son ex-mari il y a quarante ans. Avec lui, elle a eu deux enfants : Steve, 54 ans, et Darren, 53 ans. Ce dernier n’a pas vu d’un bon œil la nouvelle histoire d’amour de sa maman, inquiet que le jeune homme ne soit avec elle que pour son argent. Des doutes que l’octogénaire réfute : « S’il m’épouse pour ma fortune, il sera déçu parce que je ne vis qu’avec une pension. Il a même dit qu’il allait signer un contrat prénuptial car c’est moi qu’il veut et pas ma maison ».

Facebook

Iris insiste, l’amour entre elle et Mohamed est véritable. « J’ai passé des années à rendre les autres heureux, maintenant je veux juste épouser l’homme que j’aime avant de mourir ».

Mohamed, de Gizeh, affirme de son côté qu’il a été contraint de quitter son emploi après que son patron a refusé de lui accorder un congé pour la visite d’Iris. Aujourd’hui, Iris et son fiancé sont déterminés à vivre au Royaume-Uni, même si le visa de touriste de Mohamed a été refusé par manque d’argent. S’il se voit refuser la résidence en Grande-Bretagne, la dame de 80 ans déménagera en Egypte après leur mariage.

Notre sélection vidéo