Abonnez-vous pour 1€

Felipe Avenatti revient en terrain conquis: l’attaquant va retrouver Courtrai, où il s’était révélé avant d’être transféré au Standard

Felipe Avenatti, ici au duel avec Kostas Laifis la saison dernière.
Felipe Avenatti, ici au duel avec Kostas Laifis la saison dernière. - Photo News

Felipe Avenatti revient, ce vendredi soir, en territoire conquis. Là où, en moins de quatre mois, de février à mai 2019, il avait littéralement éclaté pour inscrire 12 buts et porter son total de la saison à 15. Là aussi où il avait complètement relancé une carrière qui s’était dangereusement enlisée depuis son arrivée à Bologne à l’été 2017 et la détection de déficiences cardiaques qui auraient pu réduire tous ses rêves à néant.

À l’ombre du stade des Éperons d’Or de Courtrai, personne n’a oublié sa grande carcasse et sa redoutable efficacité. « Ce qui m’a frappé, dès le premier entraînement, ce sont ses qualités techniques, dans le contrôle et la maîtrise du ballon, malgré son 1,96 mètre », confie Julien de Sart.

Rien, pourtant, n’avait été facile pour Avenatti qui, dès son arrivée à Courtrai, a dû s’adapter à son nouvel environnement.

Et si Felipe Avenatti avait mis du temps, à Courtrai, à prendre son envol, c’est le cas aussi à Sclessin.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo