Abonnez-vous pour 1€

L’Université Catholique de Louvain formera des imams dès 2020: «Un grand pas dans le parcours d’institutionnalisation de l’Islam en Belgique»

Vidéo
L’Université Catholique de Louvain formera des imams dès 2020: «Un grand pas dans le parcours d’institutionnalisation de l’Islam en Belgique»

Un accord a été conclu à ce sujet sous l’égide du ministre entre l’université et l’AFOR (Académie de formation et de recherche en études islamiques), asbl créée en collaboration avec l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB).

La commission parlementaire d’enquête sur les attentats du 22 mars 2016 et la montée du radicalisme avait conclu à la nécessité d’une formation universitaire des personnes souhaitant devenir ministre du culte islamique. En octobre 2017, dans son 4e rapport, elle avait recommandé « que la formation de ces représentants du culte soit approfondie, par la création d’un authentique cursus menant à l’exercice de ces professions ».

« Leur exercice devrait, en outre, idéalement être subordonné à la maîtrise d’au moins une des langues nationales, et à la connaissance des valeurs fondamentales de l’État belge et des principes de droit en résultant », ajoutait-elle.

La formation des imams comportera deux volets, l’un théologique, l’autre civil, organisés en parallèle. Le volet théologique est pris en charge par l’AFOR. L’université néo-louvaniste se chargera du volet civil qui comprendra deux certificats.

Le premier, Religions et sociétés, couvrira l’introduction à la psychologie sociale, la sociologie religieuse, la laïcité et la sécularisation de la société ainsi que l’histoire. Le second, « Islam et vivre-ensemble », vise à une meilleure connaissance de la diversité belge et porte sur les droits de l’homme, le discours religieux sur internet, etc.

Cette formation civile devrait s’étendre sur 4 ou 5 ans.

« L’objectif est de proposer une formation solide pour comprendre les enjeux du pluralisme religieux », a expliqué Louis-Leon Christians, professeur à l’UCLouvain, dans un communiqué.

Cette formation sera ouverte non seulement aux futurs imams, prédicateurs, conseillers islamiques, etc. mais également à toute personne intéressée par le fait religieux.

« La formation des imams est un grand pas dans le parcours d’institutionnalisation de l’Islam en Belgique. Nous espérons pouvoir servir notre communauté à travers ce projet et bien d’autres dans le futur afin d’apporter notre pierre à l’édifice pour une institutionnalisation de l’Islam pleinement réussie et qui s’inscrit parfaitement dans le contexte de notre pays », a souligné de son côté le président de l’AFOR, Salah Echallaoui.

Notre sélection vidéo