Abonnez-vous pour 1€

Une autre épidémie en Chine: le pays fait état de grippe aviaire dans une ferme de la province d’Hunan

Illustration
Illustration - AFP

« L’épidémie a débuté dans une ferme du district de la ville de Shaoyang. L’exploitation compte 7.850 poulets dont 4.500 sont morts par contagion », a fait savoir le ministère de l’agriculture chinois samedi, cité par The South China Morning Post. « Les autorités locales ont abattu 17.828 poulets après que l’épidémie se soit déclarée », poursuit la communication, aussi relayée par le Straits Times, citant l’agence Reuters.

Aucun cas humain de contagion par le virus d’influenza aviaire, H5N1, n’a été rapporté. Lors d’épisodes précédents d’épidémie de grippe aviaire, la plupart des cas humains d’infections au H5N1 ont été détectés chez des personnes ayant été exposées à des volailles vivantes ou à des environnements potentiellement contaminés, comme les marchés vendant des animaux vivants.

Cette autre épidémie survient alors que les autorités chinoises tentent aussi de juguler une épidémie du coronavirus novel, dont l’épicentre se trouve dans la ville de Wuhan dans la province voisine.

Ce virus, apparu en décembre sur un marché de la ville de Wuhan, capitale du Hubei, qui vendait des animaux sauvages, a fait 304 morts, selon un nouveau bilan des autorités chinoises. Le nombre total des infections dans toute la Chine est désormais estimé à 14.000.

Notre sélection vidéo