Endurance: Maxime Soulet et Bentley remportent les 12 Heures de Bathurst

Endurance: Maxime Soulet et Bentley remportent les 12 Heures de Bathurst
©IGTC

L’équipage de la Bentley pilotée par Maxime Soulet, le Français Jules Gounon et le Sud-Africain Jordan Pepper a remporté dans la nuit de samedi à dimanche l’édition 2020 des 12 Heures automobiles de Bathurst (Australie), première manche de l’Intercontinental GT Challenge au calendrier duquel figurent également les 24 Heures de Spa (23-26 juillet).

Le trio Soulet/Gounon/Pepper a signé un incontestable succès dans la première manche de l’Intercontinental GT Challenge, championnat international d’endurance réservé aux GT3.

Belle remontée depuis la 11e place

Parti 11e, le trio est remonté progressivement durant les premières heures et n’a pas commis la moindre erreur pour l’emporter. La Bentley s’est imposée avec 37 secondes d’avance sur la Mercedes de Felipe Fraga/Maximilian Buhk/Raffaele Marciello (Bré/All/Ita), qui a été victime d’une crevaison à 10 minutes de la fin et 41 secondes sur la McLaren d’Alvaro Parente/Ben Barnicoat/Tom Blomqvist (Por/G-B/G-B).

Soulet après Reip et Dries Vanthoor

Maxime Soulet est le troisième belge à remporter les 12 Heures de Bathurst après Wolfgang Reip en 2015 et Dries Vanthoor en 2018.

Du côté des autres Belges, Laurens Vanthoor/Craig Lowndes/Earl Bamber (Bel/Aus/N-Z, sur Porsche) terminent 9e, à un tour, après avoir connu des soucis de freins. Dries Vanthoor et Frédéric Vervisch (Audi), accompagnés par l’Allemand Christopher Haase, ont abandonné peu après la mi-course en raison d’un problème de capteur moteur. Abandon également pour Maxime Martin (Aston Martin) en début de course après une sortie de son équipier français, Côme Ledogar.

Notre sélection vidéo