La reine Mathilde, en visite à l’Institut Sainte-Marie à Châtelet, évoque le suicide de Maëlle, harcelée à l’école: «Il faut pouvoir en parler»

Certains chanceux ont pu échanger quelques mots avec la reine.
Certains chanceux ont pu échanger quelques mots avec la reine. - Kim Foucart

Ce jeudi 6 février, les élèves, professeurs et éducateurs de l’Institut Sainte-Marie à Châtelet ont eu la chance de recevoir la Reine de Belgique au sein de l’établissement, en compagnie également du bourgmestre châtelettain Daniel Vanderlick.

La Reine a sensibilisé les élèves aux dérives des médias sociaux

L’institut a constitué une cellule anti-harcèlement au sein de l’école, afin de prévenir et combattre le harcèlement en milieu scolaire. C’était l’objet de la visite de sa Majesté : découvrir les actions mises en place par l’Institut Sainte-Marie pour prévenir le harcèlement entre jeunes en particulier, et la gestion des situations de conflit découlant de cette problématique.

Mathilde a également évoqué le décès de Maëlle, cette ado de 15 ans qui, harcelée à l’école, a mis fin à ses jours à Jumet le 31 janvier dernier. « C’est par la prévention que ces conséquences dramatiques peuvent être évitées. Il faut, pour cela, pouvoir en parler. »

PHOTOS ET VIDÉOS  : retrouvez toutes les images de cette visite

Notre sélection vidéo