Mémé Tchité, l’ancien joueur du Standard et désormais actif à Fléron, l’assure: «C’est plus compliqué de jouer en P2 qu’en D1!»

Mémé Tchité, l’ancien joueur du Standard et désormais actif à Fléron, l’assure: «C’est plus compliqué de jouer en P2 qu’en D1!»
Sébastien Smets

Le rendez-vous est pris à Belle-Île, centre commercial situé à Liège. Mémé Tchite a du mal à s’y promener incognito. Certains scandent ouvertement son nom, d’autres se contentent d’un regard discret. Ses onze saisons en D1 belge -il a également goûté aux joies de l’élite espagnole et roumaine –, lui ont apporté une évidente notoriété. Mais les strass et les paillettes, ce n’est plus pour lui. Un seul mot d’ordre désormais : se faire plaisir. Il achète un café et le laisse sur le côté de la table. « Je ne vais pas le boire, c’est juste pour qu’on nous laisse en paix pendant l’interview ». Le ton est donné, l’envie de se livrer est bel et bien présente.

Mémé Tchité, évoluer au niveau provincial, est-ce d’une facilité déconcertante quand on a connu le haut niveau ?

J’ai inscrit une quinzaine de buts rien qu’en championnat. Je suis content de mes prestations mais non, il ne vaut pas croire que c’est facile. Je dirais même qu’à l’inverse, c’est plus compliqué de jouer en P2 qu’en D1. Quand on descend les échelons, il faut pouvoir se dire qu’on est désormais au niveau amateur. Il faut se mettre au service du collectif, se battre, adapter son style de jeu. En D1, un attaquant sait qu’il a les meilleurs joueurs autour de lui, qu’il va recevoir beaucoup de bons ballons de but. En P2, tu peux moins compter sur les qualités de tes équipiers.

►►► Jouer en P2, une honte ? Mémé Tchité, l’ex-star des Rouches, donne un avis tranché sur le niveau de la série.

►►► L’attaquant se livre avant le choc entre le Standard et Bruges  : « Les Brugeois sont les grands favoris »

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo