Julie Allemand, a réussi à «dicter le bon tempo» pour les Cats

Vidéo
Julie Allemand, a réussi à «dicter le bon tempo» pour les Cats
belga

Proches de leur niveau de leur Coupe du monde 2018 à Tenerife (4es), les Belgian Cats ont retrouvé Julie Allemand à la distribution, auteur de 7 assists et 16 points.

« Un petit creux en fin de 1er quart »

En deçà contre le Canada, la meneuse liégeoise, 23 ans, avait déclaré que l’on verrait une autre Julie Allemand samedi, elle a tenu parole, dictant le rythme et se montrant en outre décisive dans le money time. «On était dans le match au début, mais sans plus et avec un petit creux en fin de premier quart temps, puis on s’est mis dans le match petit à petit et on a joué notre tempo. Pas celui de courir tout le temps, parce qu’on a vu que cela nous a tué en début de match, mais en accélérant quand il fallait, en calmant au bon moment. On savait à la mi-temps que les Japonaises n’allaient rien lâcher et jouer 40 minutes. On l’a vu les 3 dernières minutes. Heureusement, on avait cassé leur rythme à la reprise et mené d’une quinzaine de points. Puis elles n’ont fait que shooter à trois points en fin de match et quand cela rentre, elles sont vraiment inarrêtables».

« Contrôler le tempo »

La fin de match était à suspens, mais les Belgian Cats ont réussi à tenir le bon bout pour l’emporter, revenant à de meilleurs sentiments après la défaite face au Canada deux jours plus tôt. «Cela fait du bien de gagner comme ça. Cela nous donne un bon feeling et des ondes positives que l’on doit prendre avec nous pour le match demain (dimanche) contre la Suède. Il faudra essayer de jouer de la même façon. En contrôlant le tempo. En alternant jeu intérieur quand c’est nécessaire et jeu extérieur, ce qui nous a bien réussi aujourd’hui. On a montré comment la Belgique peut et sait jouer. Et quand c’est comme ça, à domicile, le public est derrière nous, cela nous aide énormément».

Notre sélection vidéo