Cinq familles n’envoient plus leurs enfants à la crèche de Diest par crainte… du coronavirus: un tout petit est revenu de Chine il y a une semaine

Illustration
Illustration - Belga image

Cela fait maintenant une semaine que l’une des mamans a posté un message sur Facebook. Inquiète de voir un enfant de la crèche de Diest revenir de Chine, elle avait décidé de ne plus y emmener son propre fils. « Bien que l’enfant n’ait pas été dans la province infectée, il y a des cas qui apparaissent partout en Chine. Il y a trop peu de connaissances sur le coronavirus et son traitement que pour y exposer nos enfants », écrivait-elle.

Suivi par quatre autres familles, voilà que la crèche de Diest se voyait amputé de plusieurs de ses enfants. Une décision totalement insensée pour le bourgmestre de la commune, DChristophe De Graef (Open VLD), qui a déclaré ce lundi sur ROBtv qu’il n’y avait aucun risque. « Nous respectons les règles qui ont été convenues entre le gouvernement belge et chinois. Lors des contacts avec la ministre de la Santé, nous avons eu la confirmation à deux reprises qu’il n’y avait aucune raison de paniquer. Le médecin qui a examiné l’enfant a également confirmé qu’il était en bonne santé. »

Notre sélection vidéo